Rénovation des devantures commerçantes genevoises : Metallover sait faire

Avec GEnergie 2050, l’assainissement énergétique du parc immobilier genevois profite également aux boutiques et façades commerçantes, dont les propriétaires bénéficient de subventions coordonnées entre la Confédération, le canton et les SIG. En 2019, pas moins de 35 millions de francs seront débloqués pour favoriser les rénovations et optimisations énergétiques des bâtiments, en collaboration avec l’OCEN, qui autorise des dérogations lorsque les objectifs d’efficience énergétique ne sont pas complètement réalisables.
Appuyé par sa connaissance du patrimoine architectural genevois et sa maîtrise des techniques de restauration à l’ancienne, Metallover se dédie activement à la rénovation et mise en conformité de ces vitrines, dont certaines sont de petits bijoux d’architecture, trop souvent ignorés du grand public.

Dès le XIXe siècle, l’apparition de la ferronnerie industrielle et la révolution du commerce de loisir initiée par les enseignes parisiennes Le Printemps et le Bon Marché, ont amené les boutiques à scénariser leurs vitrines, avec pour effet un extraordinaire pouvoir d’enchantement sur les consommateurs. Suivant l’exemple français, les architectes et ingénieurs genevois de l’époque, puis de la première partie du XXe siècle, ont alors dessiné de splendides arcades et façades commerçantes, dont certaines enrichissent indéniablement le patrimoine bâti de notre ville.

Confrontés aux nouvelles exigences de la transition énergétique du canton, les propriétaires souhaitent néanmoins que leur bien immobilier soit restauré dans les règles de l’art. Avec plus de cinquante ans d’expérience en la matière, Metallover collabore régulièrement avec le Service des monuments et des sites, pour la rénovation de ces magnifiques vitrines détériorées par les assauts du temps et parfois par la maladresse des hommes.

À chaque espace, un esprit et des exigences de rénovation uniques
Si, de l’architecture industrielle de la fin du XIXe siècle au style international des années 70, la permanence du matériau métallique et ses techniques de fabrication rend possible un travail de réhabilitation à l’identique, chaque intervention est une immersion dans la signature architecturale initiale.
Les ateliers Metallover mettent un point d’honneur à en restituer fidèlement la forme, le détail, la matière, à l’exemple des réalisations illustrées ci-dessous :

Pour la SIP (Société genevoise d’Instruments de Physique) :
Restauration des menuiseries métalliques, portes, fenêtres basculantes et ouvrants d’imposte, avec la dépose et transport dans nos ateliers, le sablage, la restauration, le traitement antirouille, la repose et le contrôle de fonctionnement. Sur place, traitement et restauration des structures fixes, puis  mise en place des verres isolants.

 

Pour la fondation Arditi :
Restauration complète de l’entrée, mise en conformité avec la norme énergétique 56A RCI et les directives de protection incendie : portes d’entrée billetterie, marquise, faux-plafond.

Pour 12 arcades à la rue Lissignol :
Restauration ou remplacement des devantures selon norme énergétique 56A RCI.
Lorsque la dégradation naturelle ou l’altération humaine des ensembles ne permet pas leur récupération, dépose, évacuation et remplacement complet par de nouvelles vitrines en profilé acier massif minimaliste MHB — SL30-ISO, conformément aux directives et exigences légales.
Pour les éléments pouvant être restaurés et possédant un intérêt patrimonial, la réhabilitation a été privilégiée, notamment avec la fourniture et pose d’un doublage mobile devant les verres latéraux fixes ainsi que les impostes intérieures en verre isolant, et une structure métallique minimaliste réalisée sur mesure.

Vous avez un projet de rénovation et de mise aux normes ?
N’hésitez pas à nous contacter pour un premier diagnostic opéré selon la méthodologie et le cahier des bonnes pratiques mis au point par le Service des monuments et des sites.

Daniel Hofmann : 022 304 40 10

 

UNStudio développe « The Coolest White »; une peinture pour refroidir nos villes

UNStudio et Monopol Colors ont créé une peinture blanche extrêmement réfléchissante qui peut réduire la quantité de chaleur absorbée par les bâtiments et refroidir les villes face au changement climatique.

En limitant la quantité de lumière et donc la chaleur absorbée par un bâtiment, la peinture réduit le besoin de climatisation et l’impact des îlots de chaleur urbains.

VIDEO : Road-trip aux origines du Bauhaus

Il y a cent ans, Walter Gropius fondait le BauhausÀ la fois école, atelier et laboratoire d’idées nouvelles, le mouvement a eu une immense influence sur l’architecture, l’art et le design du XXe siècle. Pour ce centième anniversaire, IDEAT vous emmène aux origines du Bauhaus, qui s’est développé de 1919 à 1933 dans trois villes allemandes.

La barque

Basé à Montréal et axé sur le monde entier, ACDF jeune cabinet d’architecture au Canada présente la Résidence « La Barque ».

La Barque est le refuge paisible d’une famille hyperactive. Située sur les rives du lac Ouareau à Saint-Donat, la maison a été inspirée par l’amour des propriétaires pour les paysages nordiques.